Avertir le modérateur

21/02/2013

Soutenons la Garde des Sceaux afin de lutter contre la récidive.

 

Cinq mois de débat ont contribué à mettre en lumière, une fois de plus, l’épineux problème de la récidive dans notre pays.

La prison est à la peine, elle coûte cher et n’est pas efficace notamment pour les courtes peines de prison.

Le tout carcéral est dépassé.

Au 1er janvier 2013, les prisons françaises accueillaient 66 572 détenus pour 56 992 places.

Il est indispensable de privilégier les alternatives à l’incarcération.

Parmi les pistes évoquées, figurent la suppression des pleines plancher, la déjudiciarisation de certaines infractions, la limitation des courtes peines d’incarcération ou encore la création d’une peine purgée hors de prison, la probation, plus attentive à la réinsertion.

En 2010, 6% des personnes condamnées pour crimes étaient en récidive légale comparé à 3,9% en 2006, selon le Ministère de la Justice. Pour les délits, ce taux est passé de 7% à 11,1%.

Il n’y a aucun laxisme dans ce projet à l’égard de la délinquance mais la volonté de faire appliquer la loi qui dispose déjà que la liberté est la règle, la détention l’exception.

13/12/2011

Un nouveau rapport accablant sur l’état des prisons en France.

La question de la prévention et de la répression de la délinquance et du crime fait désormais partie du débat public.

 Le dernier rapport de l’Observatoire International des Prisons sur les conditions de détention en France vient d’être rendu public.

 Cet ouvrage couvre une période de cinq ans (2005-2011) et dresse un état des lieux de la vie derrière les murs des prisons de la République.

 Ce rapport recense une recrudescence des suicides en prison depuis le début de l’année 2011.

 Sur les dix premiers mois, 97 détenus se sont donnés la mort, une hausse de près de 8%. Les détenus se suicident six fois plus que les hommes libres âgés de 15 à 59 ans.

 Ce rapport permet aussi de s’interroger sur la portée des politiques pénale et pénitentiaire menées depuis plusieurs années au nom de la prévention de la récidive.

 En l’état, 18 lois pénales ont été mises en œuvre d’août 2005 à novembre 2010.

 Enfin, il est patent que les conditions de détention ne se sont pas améliorées puisque le taux de surpopulation carcérale est globalement de 113% avec de fortes disparités selon les établissements.

 Penser que la prison réinsère est une grande illusion carcérale selon les auteurs de ce rapport.

07/11/2011

DES CODETENUS CONTRE LE SUICIDE EN PRISON

Face au suicide en prison, l’Administration Pénitentiaire a mis en place depuis mars 2010 « les codétenus de soutien » dans trois maisons d’arrêt (Strasbourg, Villepinte et Bordeaux).

Un petit nombre de détenus, volontaires, sont sollicités pour accompagner les prisonniers présentant un risque suicidaire.

Après une formation de 30 heures dispensée par la Croix Rouge, leur mission est de repérer ceux qui ont un comportement à risques, proches du passage à l’acte, puis de prévenir la Direction.

Si celle-ci est d’accord, les volontaires reçoivent les détenus en détresse dans leur cellule pour leur apporter un soutien psychologique.

Selon Jean Louis TERRA, psychiatre, concepteur du dispositif, c’est le principe de la prévention par les pairs.

Une équipe de chercheurs réalise une évaluation de l’expérimentation et un rapport sera remis au Ministre de la Justice cette semaine.

Selon un document confidentiel de l’Administration Pénitentiaire, 83 détenus se sont suicidés en France entre janvier et septembre.

On peut observer que dans les maisons d’arrêts concernées par le test, les suicides restent au même niveau qu’avant le début de l’expérimentation.

D’ores et déjà, le système est contesté et selon Stéphane LAGANA, psychologue en milieu carcéral, « confier une telle responsabilité à un détenu, c’est délirant ». De plus, une formation de 30 heures est insuffisante.

Cette expérimentation pose la question de savoir si c’est bien le rôle d’un détenu d’en assister un autre.

L’Administration Pénitentiaire ne doit pas se défausser de sa mission en la confiant à des détenus et il serait beaucoup plus efficace de lutter contre la surpopulation carcérale (64 000 détenus pour 56 000 places).

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu