Avertir le modérateur

21/02/2013

Soutenons la Garde des Sceaux afin de lutter contre la récidive.

 

Cinq mois de débat ont contribué à mettre en lumière, une fois de plus, l’épineux problème de la récidive dans notre pays.

La prison est à la peine, elle coûte cher et n’est pas efficace notamment pour les courtes peines de prison.

Le tout carcéral est dépassé.

Au 1er janvier 2013, les prisons françaises accueillaient 66 572 détenus pour 56 992 places.

Il est indispensable de privilégier les alternatives à l’incarcération.

Parmi les pistes évoquées, figurent la suppression des pleines plancher, la déjudiciarisation de certaines infractions, la limitation des courtes peines d’incarcération ou encore la création d’une peine purgée hors de prison, la probation, plus attentive à la réinsertion.

En 2010, 6% des personnes condamnées pour crimes étaient en récidive légale comparé à 3,9% en 2006, selon le Ministère de la Justice. Pour les délits, ce taux est passé de 7% à 11,1%.

Il n’y a aucun laxisme dans ce projet à l’égard de la délinquance mais la volonté de faire appliquer la loi qui dispose déjà que la liberté est la règle, la détention l’exception.

11/12/2012

La prison des Baumettes à Marseille : une humiliation pour la République

 

Le Contrôleur Général des Prisons vient de déposer un rapport accablant sur l’état de la prison des Baumettes à Marseille.

Il s’agit d’un véritable cri d’alarme stigmatisant des conditions de détention inhumaines.

Du 8 au 19 octobre 2012, le Contrôleur a visité les Baumettes pour dresser un constat faisant apparaître une violation grave des droits fondamentaux.

Le taux de surpopulation est de 145,80%.

Dans certaines cellules, cafards, araignées et cloportes pullulent. Les rats prospèrent.

L’insalubrité et l’absence d’hygiène sont consubstantielles à la plus grande partie de l’établissement.

Hélas, ce réquisitoire n’est pas récent.

A cet égard, faut-il rappeler qu’en 2000 le rapport du Sénat sur les prisons de la République était intitulé : « Les prisons en France, une humiliation pour la République ».

En 2005, le Commissaire Européen aux Droits de l’Homme avait déjà mis en lumière de façon cruelle la situation des Baumettes.

Douze ans se sont écoulés depuis le rapport des Sénateurs…

Faudra t’il une explosion dramatique pour que les pouvoirs publics prennent les mesures urgentes qui s’imposent.

Il est temps désormais que le Chef de l’Etat tienne son engagement de campagne électorale lorsqu’il proclamait que chaque détenu devait être traité avec dignité.

Aux Baumettes, les détenus sont pour la plupart en attente de leur jugement donc présumés innocents ou condamnés à de courtes peines.

A défaut d’une intervention très rapide, il faudra fermer cette prison !

20/09/2012

Vers une nouvelle politique pénale

 

La Ministre de la Justice vient de présenter la nouvelle politique pénale du Gouvernement, laquelle marque une rupture nette avec celle de l’ancienne majorité.

 Une triple exigence guide ces nouvelles orientations, fermeté, efficacité dans la lutte contre la délinquance et respect des droits fondamentaux.

 La circulaire insiste sur le principe d’individualisation des décisions de justice.

 Un usage plus modéré de la comparution immédiate devrait intervenir ainsi que le principe mis en exergue du maintien de la spécialisation de la justice des mineurs.

 La circulaire annonce une rupture avec le tout carcéral, rappelant que le recours à l’incarcération doit être limité aux situations qui l’exigent strictement, conformément à la loi pénitentiaire votée en 2009 par la droite.

 L’aménagement des peines d’emprisonnement devient une priorité de la politique pénale, les tribunaux pouvant prononcer ces aménagements au moment des jugements pour accélérer le processus sans attendre la convocation du Juge de l’Application des Peines qui prend en moyenne neuf mois.

 Par ailleurs, la Ministre souhaite que les modalités d’exécution des peines tiennent compte de l’état de surpeuplement des établissements pénitentiaires (67 373 personnes détenues en juillet 2012).

 Le courage du Garde des Sceaux mérite d’être salué mais un travail de pédagogie en profondeur doit être accompli à l’égard de l’opinion publique, laquelle pense à tort quelquefois que le tout carcéral est la réponse à la montée de la délinquance sans se préoccuper de l’absence de valeurs dans laquelle baigne notre société !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu