Avertir le modérateur

14/04/2009

Un statut juridique pour le détenu !

Un détenu reste un homme malgré les murs de sa prison. A l’exception de la liberté d’aller et de venir, qui lui a été retirée provisoirement, il conserve les droits qui sont ceux de l’homme.

 

A l’heure actuelle, la situation juridique du détenu est régie par une profusion de circulaires et notes de service, dont le contenu répond avant tout aux nécessités de la mission de sécurité de l’administration pénitentiaire, laquelle bénéficie en pratique d’une large priorité sur celle de réinsertion sociale.

 

Une personne détenue se trouve de facto dans une situation d’assujettissement vis-à-vis de l’institution pénitentiaire, peu compatible avec le principe de prééminence du droit qui prévaut dans toute société démocratique. Autrement dit, l’exercice des droits du détenu est subordonné à ce qui est objectivement, voire subjectivement, compatible avec l’ordre, la discipline et la sécurité, les « droits » tendant alors à devenir des faveurs, des privilèges accordés ou retirés selon ces impératifs, voire à être annihilés.

 

La réforme de la prison devrait être guidée par la conviction que pour résoudre le paradoxe qui consiste à réinsérer une personne en retirant de la société, il n’y a d’autre solution que de rapprocher autant que possible la vie en prison des conditions de vie à l’extérieur, la société carcérale de la société civile.

 

Il y a une nécessité de changer le regard sur la personne détenue en demandant qu’elle soit effectivement appréhendée tout à la fois comme un humain, un citoyen, un justiciable et un usager.

 

Une reconnaissance de la personne détenue comme sujet de droits dans un univers désormais régi par l’Etat de droit : tel est l’objet social d’une réforme digne de ce nom !

Commentaires

bonjour mon fils a etais accuse a tort dun viol en reunion il avais a lepoque 17 edemi et il abitais avec nous ces parents dans le vaucluse il a aujourdhuis 22ans et la le 27 nouqs somme alle a nime au tribunal ou il etais convoque et la il a pris une peine plus lourde que son collegue il a pris six ans ferme sans remise de peine et pourtent lannee derniere il a etais aquitte par la cour dassise de avignon son collegue qui et aujourdhuid a avignon et libre il a nous nvons rient conpris on et degoute pourtent il a un tres bon avocat il a maitre riviere la il a demande sa liberation pour mais nous priont beaucoup pour que sa se fasse aide nous merci on ne sais plus quoin faire

Écrit par : dubois | 15/04/2009

bonjour mon fils a etais accuse a tort dun viol en reunion il avais a lepoque 17 edemi et il abitais avec nous ces parents dans le vaucluse il a aujourdhuis 22ans et la le 27 nouqs somme alle a nime au tribunal ou il etais convoque et la il a pris une peine plus lourde que son collegue il a pris six ans ferme sans remise de peine et pourtent lannee derniere il a etais aquitte par la cour dassise de avignon son collegue qui et aujourdhuid a avignon et libre il a nous nvons rient conpris on et degoute pourtent il a un tres bon avocat il a maitre riviere la il a demande sa liberation pour mais nous priont beaucoup pour que sa se fasse aide nous merci on ne sais plus quoin faire

Écrit par : dubois | 15/04/2009

comment faire chaque jour et un cauchemar nous parents on ne vie plus notre fils et tres mal au poing il pete les plont il nouqs ecris et avont peur pour lui il nous dit souvent quil a peur pour prendre r v pour un parloir cet tres dure jamais de reponse ou il vous envoi boule ou cet pas le bon endroitqui pourais nous aide ou demande de laide nous somme perdu pour notre fils jirais au bout du monde on cet depouille de tout on nous a traine dans la boue je croi en sa parole on a mis un inocent en prison il ny a pas de justice celui qui et concerne et libre

Écrit par : dubois | 30/04/2009

un détenu, sous controle judiciaire ou condamné est sous la protection de l'état, dans une prison de l'état. Dans le milieu incarcerale , la vie est un véritable enfer, non pas parce que l'individu est enfermé et privé de liberté, mais par repression bipolaire qui existe, les gardiens d'un coté et les prisonniers de l'autre.
Le détenu innocent qui entre en prison est soumis a divers pression qui pevnt le briser à jamais. imaginer, un jeune homme qui ne connais rien de la vie, penetre dans une cellule ou le patron de cette cellule le prend pour épouse, il le viol, le sodomise à sa guise, lui fait le ménage, un véritable esclave en sorte.
Là, est a la véritable prison, les cinéastes ont a maintes reprises portaient ses faits à l'écran, mais la société est resté sourde, muette, cela ne me concerne pas, ils n'ont que ce qu'ils meritent. Mais cela peut vous arrivé , à vous, à votre enfant, et là, vous regreterais le jour de votre naissance.

Alors, portant le regard sur la sécurité du détenu à l'intérieur d'une prison, et cela concerne toute le sociétés du monde y compris l'organisation des nations unies de part son organisme des droits de l'homme.

Lorsque l'en aura solutionné ce problème , la prison ne sera plus ce qu'elle est maintenant. Elle aura un visage humain.

Écrit par : bahi | 17/09/2009

aucune réponse du maitre des lieux a ses commentaires

Écrit par : marjorie | 11/11/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu