Avertir le modérateur

09/12/2008

La prison à 12 ans... un défi au bon sens !

« Ce serait se tromper que de se protéger contre la jeunesse quand c’est la jeunesse qu’il faut protéger, autant que faire se peut, contre elle même et contre tous ».
André Comte-Sponville

S’il est vrai que des adolescents commettent des agressions portant atteinte aux personnes et aux biens, que certains sont multirécidivistes et que les mesures prises à leur encontre sont parfois sans effet, est il pour autant nécessaire que les politiques apportent comme seule réponse à ces comportements délictueux, des mesures répressives ?

Il est difficilement acceptable d’entendre un Garde des Sceaux dire que les mineurs délinquants sont des voleurs, des violeurs, des brûleurs de bus.

Il est important de rappeler que la délinquance est un acte et non une personne, que c’est l’acte qui est condamnable et la sanction prise à l’encontre du mineur doit prendre en considération sa personnalité et sa situation sociale.

Cela permet de croire en la réhabilitation de ces jeunes qui sont en grande souffrance, en recherche de repères, d’identité, d’adultes qui seront à la hauteur de leurs attentes et de leurs espoirs trop souvent déçus ou trahis.

Nous savons que seule une politique de prévention auprès des jeunes et de leur famille peut apporter une solution humaine en faisant reculer l’émergence de bon nombre de problèmes.

La répression et la prison ne sont pas des réponses adaptées à la majorité des mineurs désœuvrés, marginalisés, exclus par le monde des adultes.

Est-il responsable, pour un politique, de dire « la première prévention c’est la sanction » ?

Aucune étude fiable ne prouve qu’il y ait une augmentation de la délinquance des mineurs.

Nous savons tous que l’éducation est ce qu’il y a de plus difficile, c’est un mélange d’affection, d’écoute, de compréhension, d’accompagnement et en même temps de fermeté, mais aussi de sanctions justifiées et comprises.

« Ouvrez une école, vous fermerez une prison » écrivait Victor Hugo.

Décidément, une fois de plus, la Garde des Sceaux a perdu une bonne occasion de se taire !

Commentaires

l est important de rappeler que la délinquance est un acte et non une personne, que c’est l’acte qui est condamnable et la sanction prise à l’encontre du mineur doit prendre en considération sa personnalité et sa situation sociale.
-Ah ,celle la elle est excellente,"la délinquance est un acte,et non une personne" Comme si l'un pouvait exister sans l'autre
Quand a cette phrase « la première prévention c’est la sanction » ? Elle équivaut a tout ce que bon père de famille sait et que tout pedo-psychiatre vous dira Le reppel a la loi (la sanction) est effectivement la première prévention Lorsque les parents sont dans l'incapacité de le faire c'est a la justice de s'y coller

Écrit par : antimythe | 09/12/2008

je rève ou quoi ? En lisant ce torchon - qui en est l'auteur ?- j'ai bien l'impression que l'on me prnd pour un con ?
Appeler le père Hugo à la recousse montre tout de suite que l'auteur souffre d'un déficit d'argumentation ...
Depuis Hugo, l'eau a coulé sous les ponts en emportant bien des repères .
Un petit connard qui vous balance un coup de couteau parce qu'il trouve que vous lui avez jeté un mauvais regard serait donc innocent ,forcément innocent ?
S'il est innocent ,c'est vous qui êtes coupable ,forcément coupable !
C'est évident ....
Putain dans quel monde de merde ,nous vivons ...

Écrit par : trouduc | 09/12/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu